Point de vue

Le navire prend l’eau...

Publié le 25 septembre 2020 à 09:00

Las de voir son parti prendre des déculottées électorales, et sans doute inquiet pour son avenir, Pierre Person, délégué général adjoint de La République en marche a démissionné de sa fonction estimant que « le parti présidentiel n’est pas en mesure d’affronter la nouvelle étape du quinquennat ». Lors des six élections législatives partielles de dimanche dernier, les candidats macronistes ont été sortis dès le premier tour, perdant même le seul siège dont ils disposaient dans les Yvelines. Cet échec succède à la débâcle de LREM aux municipales.Ces revers électoraux confirment finalement les indications du dernier sondage Ifop selon lequel 62 % des Français rejettent le nouveau monde de Macron, qu’il soit d’Après comme d’Avant.

Une des causes de

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Environnement Les beaux discours de Macron

Après des mois de travail, 150 citoyens mobilisés sur leur temps personnel, l’audit de dizaines d’experts et 149 mesures adoptées après des dizaines d’heures de débat démocratique, les efforts des 150 membres de la Convention citoyenne pour le climat sont balayés d’un revers de la manche par (...)

Hénin-Beaumont Relaxe pour la conseillère municipale écologiste

Depuis que l’extrême droite a pris la mairie d’Hénin-Beaumont, en 2014 avec reconduction aux dernières élections municipales, le maire Steeve Briois et son équipe n’ont de cesse de brimer l’opposition et la presse en s’attaquant à la liberté d’expression. Dernier épisode connu : le procès en diffamation (...)

Spécial Habitat Le Mouvement HLM déstabilisé

Les bailleurs sociaux et les organisations de locataires attendaient sans doute avec impatience la tenue du 81ème congrès HLM qui était programmé à Bordeaux du 22 au 24 septembre. Rendez-vous manqué pour cause de Covid.C’est la première fois que ce rendez-vous ne peut se tenir. Cette annulation est (...)

Lire aussi :