Les naufragés et l’hallucination collective…

par ANDRE CICCODICOLA
Publié le 10 décembre 2021 à 12:27

Commentant le sort de 12 000 réfugiés chassés par la guerre et la misère et entassés dans des camps de fortune sur l’île grecque de Lesbos, pointant l’hostilité manifestée à l’égard des migrants en Europe, le pape François s’est insurgé déclarant que leur traitement reflétait « un naufrage de la civilisation ».
« Pourquoi ne pas parler de l’exploitation des pauvres, des guerres oubliées et souvent largement financées, des accords économiques conclus aux dépens des populations, des manœuvres secrètes pour le trafic et le commerce des armes en provoquant leur prolifération ? » a-t-il souligné ajoutant : « Il s’agit de s’attaquer aux causes profondes, et non aux pauvres personnes qui en paient les conséquences et qui sont même utilisées pour la propagande politique. »
Éric Zemmour est l’un de ces manipulateurs. Cet apôtre de la haine, condamné pour « provocation à la discrimination raciale » voudrait faire porter le poids des probl

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous