Macron recule, le 5 décembre invite à pousser l’avantage !

Publié le 22 novembre 2019 à 10:13

Tandis que les rues des grandes villes du Nord et
de toute la France résonnaient de la colère des
hospitaliers, en déplacement à Épernay (Marne),
Emmanuel Macron annonçait un
« plan d’urgence »
pour
les hôpitaux. Il sera
« conséquent »
, avait-t-il précisé.

On connaît désormais le montant de ce plan :
500 millions par an !

« C’est pas un plan, c’est une
aumône »

disent à l’unisson les hospitaliers et bon nombre d’élus locaux. Ils rappellent que six hôpitaux sur dix
sont dans le rouge et que ce plan ne permettra pas de les
en sortir durablement. Le corps des infirmiers est lui

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Point de vue Alerte pour les jeunes de moins de 25 ans

« ll n’y aura pas de RSA pour les moins de 25 ans », a rappelé le gouvernement, par la voix de son Premier ministre, Jean Castex.Étendre le revenu de solidarité active aux 800 000 jeunes sans formation ni emploi équivaudrait à moins de 5 milliards d’euros. Cette information est à mettre en (...)

Lire aussi :