Non ça n’est pas la guerre, ou alors ...

Publié le 20 mars 2020 à 11:39

Nous traversons des moments
difficiles, tragiques mêmes. Il est
donc normal que le président
nous éclaire et nous invite à l’action dès
lors qu’elle est aussi du ressort de chacun.
Mais fallait-il pour autant répéter à satiété
« la France est en guerre » ?
En guerre... six fois Emmanuel Macron a
martelé ce mot terrible lors de son allocution du 16 mars à 20 heures. Non,
Monsieur le Président notre pays n’est pas
en guerre, mais en butte à une pandémie :
celle du Coronavirus. C’est sans do

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Environnement Les beaux discours de Macron

Après des mois de travail, 150 citoyens mobilisés sur leur temps personnel, l’audit de dizaines d’experts et 149 mesures adoptées après des dizaines d’heures de débat démocratique, les efforts des 150 membres de la Convention citoyenne pour le climat sont balayés d’un revers de la manche par (...)

Santé La CGT inquiète pour les personnels et les usagers

Dans un communiqué, la CGT de la santé et de l’action sociale pour le Nord, le Pas-de-Calais et la Picardie, se dit convaincue que, avec la deuxième vague de la pandémie, « les personnels seront face à des décisions impossibles et des situations insupportables à bien des égards ! » Le syndicat (...)

Philippe Allienne Ils n’oublient pas. Ne les oublions pas !

Dans un monde où le bluff et la diagonale du flou semblent les règles, la gestion de la crise sanitaire par le gouvernement voudrait nous faire perdre nos repères.
Et finalement, nous ne pensons plus qu’à cela. Quand pourra-t-on rouvrir nos commerces de proximité, quand pourrons-nous à nouveau (...)

Spécial Habitat Le Mouvement HLM déstabilisé

Les bailleurs sociaux et les organisations de locataires attendaient sans doute avec impatience la tenue du 81ème congrès HLM qui était programmé à Bordeaux du 22 au 24 septembre. Rendez-vous manqué pour cause de Covid.C’est la première fois que ce rendez-vous ne peut se tenir. Cette annulation est (...)

Lire aussi :