Micheline et Picasso massacrés sous les portiques

par Philippe Allienne
Publié le 11 octobre 2019 à 12:23

« Les Valseuses ». Un film qu’il faut voir ou revoir. À défaut, on lira avec beaucoup de plaisir et d’avantages le livre qui l’a précédé. Bertrand Blier, l’auteur et réalisateur, y décrivait une société pas trop folichonne, avec ses banlieues, ses zonards, ses paumés, ses jeunes et ses vieux, ses anciens jeunes déjà vieillis. Mais, en ce début des années soixante- dix, le livre comme le film respiraient la soif gourmande et la joie féroce de vivre, de vivre à mort.

Quarante-cinq ans plus tard, le chariot de supermarché, s’il existe toujours, est près de trouver sa place au musée de la ringardise. Tant pis pour les joyeux gugusses qui l’utilisaient (dans le film) pour courser et effrayer la bonne ménagère de 50 ans. Les prochaines friches seront sans doute celles des hypermarchés vieillissant.

Dans les nouveaux hypers, le sourire de la caissière (devenue hôtesse ou hôte de caisse) aura fait place à la caisse automatique. Mais Je

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

La fille de Brest

La Fille de Brest, c’est le titre d’une adaptation cinématographique qui, en 2016, racontait l’histoire d’Irène Frachon, la pneumologue lanceuse d’alerte qui a dénoncé le scandale du Mediator. Cette histoire a même fait l’objet d’une pièce de théâtre, Mon cœur, en 2017. Mais à présent, c’est sur une (...)

Pourquoi Zemmour ?

« Nauséabonds ». Voilà le terme employé par le Premier ministre pour qualifier les propos d’Éric Zemmour lors de la « Convention de la droite » organisée le 28 septembre à Paris par les amis de la très fasciste Marion Maréchal Le Pen. C’est bien le moins que pouvait dire le chef du gouvernement, (...)

Suicide d’une enseignante

C’est une directrice d’école maternelle, ici, proche de nous. Peut-être a-t-elle en charge les enfants de certains d’entre nous. Certainement même. Dès potron-minet, elle est au travail. Devant son ordinateur. Puis, très vite, au coeur de son « petit royaume » qu’elle ne quitte finalement jamais. Le (...)

A la Une :

Ascoval au régime de la douche écossaise

Les 270 salariés d’Ascoval, à Saint-Saulve, en sauront sans doute plus dès ce week-end. La chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Strasbourg a en effet convoqué, ce vendredi 21 juin, Ascoval et son repreneur British Steel ou plutôt, la holding qui est détenue par le (...)

Les Oliveaux Pourquoi tuer Kennedy ?

La tour n’est pas insalubre et les mesures de sécurité propre à ce type de construction sont respectées.

Pourquoi veulent-il abattre la tour Kennedy ? Le comité de défense (lire ci-des-sus) note que les visites de sécurité sont régulières et que les normes anti-incendie sont (...)

Lire aussi :