Le Talon de Fer par Jérôme Leroy

Un été en poésie, 1 Norge, le voisin belge

par JEROME LEROY

On ne se lassera jamais de dire qu’une bonne partie de ce qui se fait de mieux en littérature française nous vient de la Belgique. C’est vrai pour le fantastique ou le théâtre avec Michel de Ghelderode ou Jean Ray, c’est vrai pour le roman de genre qui soudain invente une nouvelle esthétique en même (...)

Le Talon de Fer par Jérôme Leroy La honte

par JEROME LEROY

La grande honte des dernières législatives, c’est le discours à géométrie variable du macronisme sur les candidats de Nupes en duel contre le RN. Cela explique, pour une grande partie, le chiffre record de 89 députés lepénistes. Cette ambiguïté des sbires de la macronie est, au hasard, responsable de la (...)

Le Talon de Fer par Jérôme Leroy Panique à bord

par JEROME LEROY

Je m’y attendais, mais je n’ai pas été déçu. Cela avait commencé dès avant le premier tour mais depuis dimanche soir, c’est un festival. À l’heure où j’écris cette chronique, mardi, le déferlement a déjà commencé. Pas celui demandé par Mélenchon, celui de ses électeurs qui, s’ils se mobilisent et mobilisent les (...)