La honte

par JEROME LEROY
Publié le 24 juin 2022 à 10:55

La grande honte des dernières législatives, c’est le discours à géométrie variable du macronisme sur les candidats de Nupes en duel contre le RN. Cela explique, pour une grande partie, le chiffre record de 89 députés lepénistes. Cette ambiguïté des sbires de la macronie est, au hasard, responsable de la défaite de candidats communistes comme notre camarade Alain Bruneel dans le Douaisis ou encore celle de Bruno Nottin, à Montargis, quand Blanquer, battu au premier tour, a refusé d

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous