Apprentissage, le revers

Publié le 30 décembre 2022 à 12:51 Mise à jour le 28 décembre 2022

750 000 contrats en cours en 2022 contre 400 000 environ en 2017 : l’apprentissage a le vent en poupe. Emmanuel Macron pousse à la roue de la formation à un métier réduit à des gestes techniques et des connaissances générales minimales. C’est autant de moins à investir dans les lycées professionnels pour lesquels se concocte une réforme visant à réduire leurs capacités d’enseignement. La macronie a opté pour une formation sur le tas à moindre coût, répondant aux besoins patronau

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous