De Fournas trois fois...

Publié le 28 novembre 2022 à 11:59

Décidément, ce De Fournas ne fait pas honneur à l’Assemblée nationale. Après des propos racistes (ce n’était pas la première fois) sanctionnés de 15 jours d’exclusion de l’hémicycle, il y avait eu ce gros « fais ce que je dis, pas ce que je fais ». Fustigeant en permanence l’utilisation de travailleurs étrangers en France, il s’était avéré, en effet, qu’il en avait utilisé lui-même dans ses vignes du Médoc. Pas de quoi être fier. Et le feuilleton continue... L’élu lepéniste vient d’être épin

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous