Péni... quoi ?

Publié le 6 janvier 2023 à 10:27

Même la Cour des comptes le dit (rapport daté du 20 décembre 2022) : la pénibilité au travail est insuffisamment prise en considération. La Cour déplore la suppression, en 2017, lors du premier mandat d’Emmanuel Macron, de quatre des principaux critères : postures pénibles, manutentions à la main de charges lourdes, vibrations mécaniques, exposition à des agents chimiques dangereux. Le « compte personnel de prévention de la pénibilité » (C3P) avait même été rebaptisé « co

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous