Philippe Allienne

La France salue Super Trump au Proche-Orient

« La France salue les efforts du président Trump et étudiera avec attention le plan de paix qu’il a présenté. »

C’est, au lendemain de la présentation du « plan de paix » au Proche- Orient par Donald Trump et Benyamin Netanyahou, le début de la déclaration de la porte-parole du ministère de l’Europe (...)

Cette peur qui rend bête

par Philippe Allienne

La presse, parfois, donne toutes les raisons de faire peur, de nous mettre en émoi, de nous déstabiliser. Par exemple, ce simple titre interrogatif de La Voix du Nord de ce 5 février : « Coronavirus. La communauté asiatique stigmatisée ? »

On se demande bien, en effet. Heureusement, l’article (...)

Offres d’emploi bidons et morale

par Philippe Allienne

C’était il y a un peu plus de douze ans. L’ANPE et l’Assedic coexistaient encore. À cette époque antédiluvienne, avant la création de Pôle emploi, l’ANPE avait depuis longtemps recours à des cabinets ou autres officines privées pour traiter le cas des chômeurs récidivistes ou de longue durée. Les plus (...)

Encore un mauvais coup contre les enseignants

par Philippe Allienne

Rien ne va décidément plus dans l’Éducation nationale. Si elle est peu médiatisée, une pétition circule actuellement pour soutenir le réseau Canopé menacé de démantèlement.

Canopé, c’est le Réseau de création et d’accompagnement pédagogique qui a pris la succession du Centre national de documentation (...)

Cent ans en 2020 !

par Philippe Allienne

C’est dans une année bien particulière que nous entrons. Celle du centenaire du Parti communiste français. Passons sur les gloseurs comme le quotidien Le Monde, qui, dès janvier 2017,feignait la compassion avec cette phrase d’une rare élégance : « L’anniversaire risque d’être cruel » .

Il se fendait (...)

2020 Voeux pour la nouvelle année

par Philippe Allienne

À nos lectrices et lecteurs,

Toute l’équipe de Liberté Hebdo vous souhaite une belle année de solidarité, de justice sociale et de bonheur.

Hélas, l’heure est à la destruction des jours heureux construits par le Conseil national de la Résistance, avec des bâtisseurs comme Ambroise Croizat, François (...)

Abonnez-vous !