Les enfants, le 11 mai : refusez !

Publié le 16 avril 2020 à 19:02

Si la crise sanitaire restera dans l’histoire du monde, il n’est pas certain que leurs dirigeants en sortent grandis. Pour ce qui concerne notre pays, nous serions curieux de lire, dans quelques dizaines d’années, comment les historiens auront analysé la stratégie de ce gouvernement. Il serait intéressant aussi de savoir comment les Françaises et les Français auront réagi au lendemain de cette crise. Auront-ils demandé et obtenu la démission d’Emmanuel Macron et du gouvernement Philippe

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Laïcité Macron joue avec le feu

Après l’horreur, la sidération. Les Français, particulièrement les jeunes, n’acceptent ni l’humiliation ni l’impuissance. La réponse du gouvernement, sous la forme d’une n-ième loi sur la laïcité, est manifestement inappropriée et cache mal des intentions uniquement politiciennes. Cette déviance n’est (...)

Le Talon de Fer Larmes de crocodile

C’est fou ce que depuis vendredi 16 octobre, la France aime les profs. Je suis bien content. J’ai été prof la première moitié de ma vie et l’image que m’a renvoyée la société était le plus souvent celle d’un privilégié. Ah, les vacances des profs ! Ah leurs quinze ou dix-huit heures par semaine ! Quels (...)

Lire aussi :