Les malheurs de Charlotte

par Philippe Allienne
Publié le 19 juillet 2019 à 13:05 | Mise à jour le 18 juillet 2019

Le fasciste Salvini, ci-devant ministre italien de l’Intérieur, a très probablement vécu une érection spectaculaire et inédite en apprenant, le 12 juillet, les malheurs de Charlotte. Non pas qu’il eût bandé face à la tristesse de la pauvre Liégeoise.

Non, la raison de cet orgasme tenait au responsable qui a conduit à ce désarroi : un migrant. Enfin ce qu’il en reste car, lorsque pauvre Charlotte l’a rencontré, il était à l’état de cadavre. Mort et échoué sur une plage de Zarzis, en Tunisie.

Pauvre petite Charlotte, pauvre petite touriste qui venait de débarquer dans ce pays du Maghreb afin d’y goûter un repos bien mérité. Ses valises à peine défaites, la voici qui tombe nez à nez avec un macchabée sur « sa »

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

De quelle démocratie nous parle le cas Griveaux ?

Le pathétique naufrage du candidat Griveaux aux municipales de Paris interroge beaucoup sur le type de démocratie qui caractérise ce septennat. Comment pouvait-il ignorer les risques d’une correspondance privée via internet ? Comment pouvait-il ignorer le pouvoir de nuisance de Piotr Pavlenski ? (...)

La France salue Super Trump au Proche-Orient

« La France salue les efforts du président Trump et étudiera avec attention le plan de paix qu’il a présenté. »

C’est, au lendemain de la présentation du « plan de paix » au Proche- Orient par Donald Trump et Benyamin Netanyahou, le début de la déclaration de la porte-parole du ministère de l’Europe (...)

Cette peur qui rend bête

La presse, parfois, donne toutes les raisons de faire peur, de nous mettre en émoi, de nous déstabiliser. Par exemple, ce simple titre interrogatif de La Voix du Nord de ce 5 février : « Coronavirus. La communauté asiatique stigmatisée ? »

On se demande bien, en effet. Heureusement, l’article (...)

A la Une :

Lire aussi :