Algérie : où en est la gauche ?

Par Kamel BENCHEIKH

Publié le 28 août 2020 à 14:13

Il faut indiquer, dès le début, que c’est le même régime qui gère l’Algérie depuis le 5 juillet 1962, date de l’indépendance du pays. Le FLN, qui regroupait l’ensemble des résistants contre la colonisation, était un cartel qui partait des militants marxistes jusqu’aux tenants du conservatisme religieux le plus rétrograde. Dès la prise de pouvoir par Ben Bella, le Parti communiste algérien (PCA) a été interdit. La répression s’intensifie contre ses milita

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Beyrouth Le système libanais explosé

L’explosion du 4 août est une catastrophe majeure aux énormes conséquences pour le Liban. La solidarité internationale devait s’exprimer. L’engagement de la France était attendu. Cependant, tout de ce qui touche au Liban doit être considéré avec l’histoire nationale spécifique de ce pays, et (...)

Philippe Allienne Faire revenir Mohammed Lakel

La manifestation nocturne organisée par le Comité des sans-papiers devant la préfecture du Nord, ce 19 août, n’avait évidemment rien d’anodin.
L’expulsion vers l’Algérie du jardinier roubaisien, en août 2019 relève de l’incompréhension d’autant que la préfecture l’avait, par la voix de son secrétaire (...)

Turquie Sainte-Sophie : la colère de Kamel Bencheikh

L’écrivain algérien Kamel Bencheikh, qui vit à Paris, réagit vivement à la transformation de la basilique Sainte-Sophie en mosquée, à Istanbul. Laïc et très fermement opposé à l’islam politique, il ne peut comprendre que le président turc Recep Tayyip Erdogan puisse impunément, et à la face du (...)

Lire aussi :