Pour la libération de Mumia Abu-Jamal

La solidarité française toujours présente et active

Publié le 3 janvier 2020 à 16:52

Du 3 au 10 décembre 2019, une délégation française s’est rendue à New York puis à Philadelphie.

« Durant les deux heures de visite que nous lui avons rendue à la prison de Frackville, rapporte Jacky Hortaux, c’est un homme toujours aussi déterminé que nous avons rencontré. Sa santé va mieux nous a-t-il dit, notamment après l’opération de la cataracte mais il attend toujours d’être opéré du deuxième œil. Il peut désormais lire et écrire mais on le sent fatigué. Il parle de sa possible libération, de sa famille qu’il veut rejoindre au plus vite, du formidable travail de son équipe de défense et de ses soutiens sans lesquels aucun avenir n’aurait été envisageable ».

Trente ans de soutien

Jacky Hortaux et Claude Guillemaud-Pujol, co-animateurs du collectif « Libérons Mumia » étaient membres de la délégation avec la réalisatrice Christine Tournadre et sa collaboratrice Marianne Rossi. Ces dernières veulent tourner un documentaire sur
Mumia Abu-Jamal et la mobilisation qui le soutient depuis plus de trois décennies. Durant cette visite, tous les témoignages recueillis font part de « l’extrême rage de vivre » de Mumia malgré toutes ces années d’emprisonnement, la maladie et le refus d

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

La chronique d’Éric Bocquet Black lives matter ! *

Dans quelques semaines maintenant, le mardi 3 novembre exactement, se tiendra l’élection présidentielle américaine qui enverra à la Maison Blanche soit le 45ème président des États-Unis, Donald Trump, pour un second mandat, soit le 46ème en la personne de Joe Biden.
Cette élection intéresse (...)

Beyrouth Le système libanais explosé

L’explosion du 4 août est une catastrophe majeure aux énormes conséquences pour le Liban. La solidarité internationale devait s’exprimer. L’engagement de la France était attendu. Cependant, tout de ce qui touche au Liban doit être considéré avec l’histoire nationale spécifique de ce pays, et (...)

Iran Macron en médiateur entre Téhéran et Washington

Le président Macron a rencontré Fairuz, la célèbre chanteuse libanaise qui a depuis longtemps mis sa voix au service de la paix. C’est sans doute ce qu’il a fait de mieux lors de son second voyage au Liban après l’explosion sur le port de Beyrouth, le 4 août, qui a déclenché la colère du (...)

Haubourdin Deux parlementaires à l’écoute des Cargill

À ce point de leur lutte, les Cargill Haubourdin ont plus que jamais besoin de soutien. Celui que leur ont apporté le député (FI) Jean- Luc Mélenchon et le sénateur (PCF) Éric Bocquet, vendredi 28 août, a donc été reçu avec ferveur. Après une réunion de travail dans les locaux syndicaux avec (...)

Lire aussi :