Note de lecture

« Le monde n’est plus géopolitique » selon Bertrand Badie

par Michel ROGALSKI
Publié le 22 février 2021 à 10:34

Longtemps professeur de relations internationales à Sciences Po, chroniqueur au journal La Croix et très présent médiatiquement, Bertrand Badie a sorti un nouveau livre intitulé Inter-socialités – Le monde n’est plus géopolitique [1]. Michel Rogalski, économiste, chercheur au CNRS et directeur de la revue Recherches Internationales, nous livre son analyse.

L’auteur n’en est pas à son premier ouvrage et se propose de synthétiser dans celui-ci une somme de réflexions qui témoigne de sa grande culture et de sa capacité à nous proposer de grandes fresques. Il a déjà défriché de nombreux sujets qui tournent pour l’essentiel autour de la perte d’influence du monde occidental et de l’émergence des Suds, de la nécessité d’en prendre acte et des formes et possibilités d’un gouvernance mondiale susceptible de gérer les grands pr

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Notes :

[1Inter-socialités – Le monde n’est plus géopolitique, Bertrand Badie, CNRS éditions, 2020, 228 pages, 20 €.