Des loyers qui coûtent cher à la coalition suédoise

Publié le 1er juillet 2021

Stefan Löfven, Premier ministre social-démocrate de Suède, a remis sa démission et tente de former un nouveau gouvernement. La crise politique s’est ouverte le 21 juin dans ce pays scandinave lorsque le Parlement a voté une motion de défiance contre le gouvernement. L’opposition de droite et d’extrême droite combattaient alors un projet de l’exécutif qui aurait conduit à augmenter les loyers pour dynamiser la construction de logements. Or, explique la dirigeante du Parti de gauche (ex-Parti communiste), Nooshi Dadgostar, la régulation des loyers est un aspect fondamental du modèle suédois. Le Parti de gauche s’est donc joint à la droite et à l’extrême droite pour voter la défiance. Au lieu de provoquer des élections législatives sur fond de Covid, le Premier ministre a préféré démissionner. En attendant, la coalition difficilement obtenue entre la gauche et les partis de centre droit, en 2018, a éclaté.

Ces articles peuvent vous interesser :

Mumia Abu-Jamal Sa libération sera le seul vrai traitement

« Votre soutien, de Philadelphie à la France, de partout à travers le pays et du monde entier, m’a tiré d’une cellule de prison et conduit dans une chambre d’hôpital. » Ainsi commence le message de remerciement adressé par Mumia Abu Jamal à toutes celles et ceux qui l’ont soutenu alors qu’il était atteint (...)

A la Une :

Pour Ferrand, le pass ne passe pas à l’Assemblée

Le président de l’Assemblée nationale, le marcheur Richard Ferrand, s’oppose à ses amis macronistes qui sont favorables à l’application du pass sanitaire au sein du palais Bourbon. Pour lui, cette mesure est inconstitutionnelle parce qu’elle entraverait le « libre exercice du mandat parlementaire » (...)

Huit choses à savoir au sujet des logiciels espions

Ce dimanche 18 juillet, une enquête a démontré que des journalistes et personnalités politiques du monde entier ont été espionnés via le spyware (espion logiciel) Pegasus. Que faut-il savoir au sujet de ces spywares, ces logiciels malveillants qui collectent et surveillent sournoisement toutes (...)

Potion À quelle sauce Macron va-t-il manger les chômeurs ?

Le Conseil d’État, au grand dam d’Emmanuel Macron, a fait suspendre le mode de calcul des allocations chômage prévu dans la réforme. Mais le président souhaite que cette mesure, prévue dès le 1er juillet, soit appliquée à partir du 1er octobre. D’autres mesures sont en revanche entrées en (...)

Lire aussi :