Le passé nucléaire français en Algérie reste opaque

Publié le 16 avril 2021

Après la remise du rapport de Benjamin Stora sur la mémoire de la colonisation et de la guerre d’Algérie, en janvier dernier, le Comité intergouvernemental de haut niveau algéro-français (CIHN) avait pris diverses initiatives. Au nombre de celles-ci : veiller à faciliter l’accès aux archives classifiées relatives à la guerre d’Algérie et « favoriser le respect de la vérité historique ». Neuf députés (GDR, Liberté et territoires, Agir Ensemble, LFI et Non-inscrits) réclament une action en faveur des populations civiles et de l’environnement qui souffrent toujours des conséquences de l’enfouissement de déchets nucléaires, par la France, dans les sables du Sahara. Les députés se sont vainement adressés à la ministre des Armées et à la ministre de la Transition écologique qui, estiment-ils, semblent vouloir conserver une certaine opacité sur le sujet. Même chose pour le ministre des Affaires étrangères.

Ces articles peuvent vous interesser :

Mumia Abu-Jamal Sa libération sera le seul vrai traitement

« Votre soutien, de Philadelphie à la France, de partout à travers le pays et du monde entier, m’a tiré d’une cellule de prison et conduit dans une chambre d’hôpital. » Ainsi commence le message de remerciement adressé par Mumia Abu Jamal à toutes celles et ceux qui l’ont soutenu alors qu’il était atteint (...)

A la Une :

Élections régionales Les têtes de liste par département

Ce mercredi 5 mai, Karima Delli, qui conduira la liste d’union de la gauche et des écologistes aux élections régionales des 20 et 27 juin, a présenté les têtes de liste départementales. Les listes complètes ne sont pas connues pour l’instant.
Dans l’Aisne, c’est la communiste Marie-Ange Layer (...)

Élections régionales En attendant le programme de la gauche

À quelques semaines des élections régionales, les têtes de listes départementales de la liste « Pour le climat, pour l’emploi » sont désormais connues. Ce n’est le cas ni pour les listes complètes des candidats, ni pour le programme qui sera présenté et qui, à n’en pas douter, devra présenter (...)

Lire aussi :