© Service communication de la Ville de Marles-les-Mines
Ukraine

De la solidarité à géométrie variable

par JACQUES KMIECIAK
Publié le 26 juillet 2022 à 15:08

Dès le 24 février et l’intervention russe en Ukraine, des communes du Pas-de-Calais ont revendiqué leur solidarité avec lepeuple ukrainien alors qu’elles étaient restées insensibles au sort des populations du Donbass sécessionniste bombardées par l’armée ukrainienne depuis 2014. De quoi s’interroger sur la nature de cette compassion à géométrie variable.

Dans le Bassin minier, à Barlin, « la solidarité avec l’Ukraine s’est manifestée d’emblée », se félicite Julien Dagbert, maire proche de LREM. Début mars, il s’est rendu à Marklowice, la ville polonaise jumelée avec Barlin. Située à 400 km de la frontière ukrainienne, elle a accueilli quantité de réfugiés ukrainiens... « Les habitants se sont intéressés à ce qu’on allait y faire. Ici, la Pologne, ça parle », poursuit-il. Barlin sera en effet dans les années 1920 l’une des villes les plus polonisées de l’Hexagone ! Aujourd’hui encore, de nombreux Barlinois maintiennent

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous