© Soledad Amarilla / Ministerio de Cultura de la Nación - Wikimedia commons CC-BY-SA 2.0
Domenico Lucano

Délits de solidarité

Publié le 6 mai 2022 à 11:05 Mise à jour le 5 mai 2022

Figure emblématique de l’accueil des exilés en Europe, l’ancien maire de Riace, en Calabre, a été condamné par les juges italiens à 13 ans de prison pour délits de solidarité. Il lui est reproché d’avoir facilité des mariages de convenance afin d’aider des femmes à rester en Italie, d’avoir confié, sans appel d’offres, la gestion des ordures de son village à des coopératives mises en place avec les habitants et les migrants. Le Réseau éducation sans frontières (RESF)

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous