© Claude Truong-Ngoc / Wikimedia Commons CC BY-SA 3.0
Pinar Selek

Condamnée par la Turquie

Publié le 1er juillet 2022 à 17:13

Arrêtée une première fois en Turquie en 1998 après un attentat commis à Istanbul, elle est relâchée deux ans plus tard en l’absence de procès. Mais en 2006, cette sociologue et écrivaine (qui avait en fait réalisé un travail sur des militants kurdes dont elle a refusé de donner les identités) est condamnée une première fois. Elle est relaxée en 2007. Le témoin qui avait déposé contre elle s’était désavoué. Mais suite à un appel de la Cour de cassation, elle fuit la Tur

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous