Qui sommes nous ?

Publié le 31 juillet 2018 à 23:04 | Mise à jour le 21 avril 2020

Liberté Hebdo, un petit canard rouge issu de la Résistance.

Liberté Hebdo, c’est la poursuite de L’enchaîné : un journal né dans les combats de la Libération et de la Résistance face au nazisme.
Liberté Hebdo, c’est aussi la poursuite de Liberté, quotidien des travailleurs et des luttes sociales dans le Nord pendant près de 70 ans.
Aujourd’hui, c’est un journal hebdomadaire qui couvre l’actualité de gauche et communiste dans les Hauts-de-France. Le journal est disponible tous les vendredis en kiosque et en PDF sur notre site.
En 2019, Liberté Hebdo a fêté ses 75 ans et au début de l’année

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

À la découverte du métier d’apiculteur

En 2018, ils étaient un peu plus de 2 600 apiculteurs dans les Hauts-de-France, dont 99 professionnels, soit plus de 36 000 ruches réparties dans toute la région. En cette période estivale, Jérôme Dieusaert, apiculteur-récoltant à Wallon-Cappel, nous fait découvrir son métier et tire le bilan (...)

Gisèle Halimi Un combat digne qui doit se poursuivre

Combattante de la liberté, combattante pour les libertés. Il est toujours facile - mais périlleux - de transformer en icône une personne qui meurt. Nul doute que Gisèle Halimi, que l’on présentait déjà comme un symbole des combats féministes et anticoloniaux avant sa mort, aurait sinon rejeté (...)

Votre canard en quatorzaine

L’été avançant, il est temps pour votre canard préféré de prendre quelques jours de repos. Pas de panique, ce n’est ni le coronavirus ni une mesure sanitaire exceptionnelle mais le besoin pour toute l’équipe du journal de recharger ses batteries avant d’attaquer une rentrée sur les chapeaux de (...)

Disparition de Michel Maes à Faches-Thumesnil

Michel Maes, vétéran du Parti communiste, ancien combattant AFN, ancien délégué syndical, et créateur et ancien président du « Club Mob » de Faches-Thumesnil est décédé jeudi 16 juillet à l’âge de 86 ans. La cérémonie civile est prévue mardi 21 juillet à 14 h 30 à Faches-Thumesnil, elle sera suivie de l’inhumation.

A la Une :

Formule estivale L’été en Liberté

À compter du 10 juillet, votre hebdomadaire vous propose quatre pages estivales consacrées au tourisme régional en Hauts-de-France, au sport, à la lecture et, de manière plus générale, aux loisirs pour toutes et tous. Liberté Hebdo ne fait donc pas de cure d’amaigrissement et garde ses vingt pages. (...)

Lire aussi :