Accueil  >  Mots clé  >  Samuel Paty

Samuel Paty

Entretien avec Anicet Le Pors « Les idéologies rétrogrades doivent être combattues sur le terrain politique »

par Philippe Allienne

L’ancien ministre de la Fonction publique (de 1981 à 1984) et ex-membre de la direction du PCF vient de publier un livre, La Trace (La Dispute), dans lequel il consacre un chapitre à la laïcité.
L’assassinat de Samuel Paty est-il un échec de la laïcité ? Quelques jours après l’assassinat de Samuel (...)

Laïcité Macron joue avec le feu

par MICHEL CUCHEVAL

Après l’horreur, la sidération. Les Français, particulièrement les jeunes, n’acceptent ni l’humiliation ni l’impuissance. La réponse du gouvernement, sous la forme d’une n-ième loi sur la laïcité, est manifestement inappropriée et cache mal des intentions uniquement politiciennes. Cette déviance n’est (...)

Milieu scolaire Le débat face à la montée d’un discours de radicalisation religieuse

par Philippe Allienne

Environ 2 000 personnes se sont rassemblées, dimanche 11 octobre à 15 heures à Lille, pour rendre hommage à la mémoire du professeur d’histoire-géographie assassiné deux jours plus tôt à Conflans-Sainte-Honorine. Les enseignants et les élèves ont particulièrement tenu à marquer leur attachement à l’école (...)

Après l’assassinat de Samuel Paty Mieux accompagner les enseignants pour la transmission de la laïcité

par Philippe Allienne

L’assassinat de Samuel Paty devant son collège du Bois d’Aulne, à Conflans-Sainte-Honorine, ne nous plonge pas seulement dans l’horreur. Il n’est pas sans rappeler les pires actes commis par les islamistes contre les citoyens algériens durant les années 90. Prétextant alors une interruption du (...)

Le mot de Philippe Allienne Tuer un professeur, c’est imposer la haine contre l’humanité*

par Philippe Allienne

L’assassinat de Samuel Paty, enseignant au collège du Bois d’Aulne, à Conflans-Sainte-Honorine, est l’acte le plus odieux et le plus effroyable qui soit. La décapitation nous plonge dans l’horreur absolue parce qu’elle se réfère aux méthodes de ceux qui empruntent à la culture la plus obscurantiste et (...)

L’édito par Simon Agnoletti L’école publique, c’est la République

par SIMON AGNOLETTI

L’école, c’est l’endroit où un enfant grandit, où il rencontre, où il se forge des amitiés, un endroit où il apprend, où son regard sur le monde s’élargit, où il découvre. C’est l’endroit où il passe la majeure partie de sont temps. L’école publique, c’est le lieu où il devient citoyen, l’endroit où la mixité (...)