© Philippe Allienne
Potion

À quelle sauce Macron va-t-il manger les chômeurs ?

Publié le 16 juillet 2021 à 10:56

Le Conseil d’État, au grand dam d’Emmanuel Macron, a fait suspendre le mode de calcul des allocations chômage prévu dans la réforme. Mais le président souhaite que cette mesure, prévue dès le 1er juillet, soit appliquée à partir du 1er octobre. D’autres mesures sont en revanche entrées en vigueur depuis le début de ce mois.

Lors de sa campagne électorale, Emmanuel Macron avait annoncé haut et clair son intention de réformer en profondeur le système d’assurance-chômage. Les négociations avec les syndicats ont démarré en janvier 2019. Parmi les mesures du projet figurent la possibilité pour les salariés disposant de cinq ans d’ancienneté dans leur entreprise de démissionner en bénéficiant de l’assurance-chômage. À condition toutefois que cette démission soit motivée par la re

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous