Aides à la presse : le oui mais de la CGT

Publié le 4 septembre 2020 à 16:20 | Mise à jour le 8 septembre 2020

Alors que le gouvernement vient de lancer un «  plan de soutien à la filière presse », doté de 377 millions d’euros jusqu’en 2022, le syndicat de journalistes SNJ CGT s’inquiète. Ce plan, qui s’ajoute à de précédentes mesures pour 2020 (106 millions d’euros), est notamment destiné à soutenir les abonnements, à lutter contre la précarité des pigistes, etc.
Mais le syndicat craint que cette manne profite d’abord, comme la majorité des actuelles aides à la presse, aux grands groupes de presse et à

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Spécial Transports Faire du vélo la nouvelle voiture

60 % des trajets effectués en voiture font moins de 5 km, pourtant, le vélo et la marche sont les moyens de déplacement les plus performants pour les trajets courts. Plus rapide, peu coûteux et non-polluant, le vélo ne représente cependant que 3 % des trajets effectués. Pour tripler ce chiffre, le (...)

Lire aussi :