Au jeu du vrai ou faux, tout semble facile

par Philippe Allienne
Publié le 1er août 2019 à 17:20

Journaliste au magazine L’Étudiant , Pauline Bluteau fait œuvre de pédagogie sur Parcoursup. Elle décortique ainsi trois « idées reçues » sur la procédure d’admission des candidats :

-. J’ai été refusé sur l’ensemble de mes vœux. Je n’ai plus aucune chance d’intégrer l’enseignement supérieur à la rentrée prochaine.

1 : Réponse de L’Étudiant.

« C’est faux. A partir du 25 juin, c’est l’ouverture de la phase complémentaire qui vous permettra de faire dix nouveaux vœux supplémentaires » Sauf que l’on ne peut plus aller vers l’orientation que l’on souhaitait au départ. Sauf aussi que rien n’est de toute façon gagné et que l’on peut se retrouver sur le carreau.

-. Je suis sur liste d’attente et j’ai très peu de chance d’intégrer ma formation.

Commentaire de Liberté Hebdo :  : 2.

Réponse de L’Étudiant  : Désespérant ! Voilà trois éléments qui vous plombent dès lors que vous ne figurez pas parmi les meilleurs ou dès lors que la formation que vous recherchez est surbookée. Cela ressemble fort à une fabrique à échecs.

-. Je ne suis pas satisfait du résultat que j’ai obtenu sur Parcoursup. Je peux demander à faire réexaminer ma candidature.

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

A la Une :

Ascoval au régime de la douche écossaise

Les 270 salariés d’Ascoval, à Saint-Saulve, en sauront sans doute plus dès ce week-end. La chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Strasbourg a en effet convoqué, ce vendredi 21 juin, Ascoval et son repreneur British Steel ou plutôt, la holding qui est détenue par le (...)

Les Oliveaux Pourquoi tuer Kennedy ?

La tour n’est pas insalubre et les mesures de sécurité propre à ce type de construction sont respectées.

Pourquoi veulent-il abattre la tour Kennedy ? Le comité de défense (lire ci-des-sus) note que les visites de sécurité sont régulières et que les normes anti-incendie sont (...)

Lire aussi :