Cette majorité si intelligente, et si sourde

par ANDRE CICCODICOLA
Publié le 20 décembre 2018 | Mise à jour le 21 décembre 2018

Il y a ceux qui n’osaient pas parler, ceux qu’on n’entendait plus et, là-haut, il y a ceux qui n’écoutent personne.

Certains ne manquent pas d’air. En tête de gondole, Gilles Le Gendre, chef de file des députés macronistes. Il justifie la fronde secouant la France par expliquant : « Notre erreur est d’avoir été trop intelligents  ». Vous apprécierez la pertinence et la délicatesse de cet envoi. Il est suivi par le président de la République et son Premier ministre, qui se succèdent à la télévision en affirmant benoîtement : « On n’a pas assez écouté les Français.  »
Pourtant, les occasions n’ont pas manqué. Quand les infirmières, les cheminots, les retraités ou le

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

8 mars Le combat éternel des femmes algériennes

Ce 8 mars, consacré « Journée internationale des droits des femmes », donne lieu à une multitude d’initiatives dans le monde. Les deux femmes dont nous avons recueilli le témoignage observent cette journée à travers l’actualité algérienne.

Rencontre impromptue sur le campus de l’université de Lille 1, à (...)

Yves Rocher rend les femmes plus belles… et pour cause

Mieux qu’un slogan publicitaire, une réalité par la grâce de la direction d’Yves Rocher. Ce « diamant » du capitalisme français qui compte cinquante millions de clients résidant dans quatre-vingt-dix pays, qui emploie quinze mille salariés, qui traite autant de commandes par jour, qui réalise un chiffre (...)

A la Une :

Lire aussi :