Assassinat de Samuel Paty

Comment rendre hommage à notre collègue ?

par PIERRE OLIVIER POYARD
Publié le 6 novembre 2020 à 13:22

L’assassinat le vendredi 16 octobre dernier de cet enseignant d’histoire-géographie est un crime abominable, une ignominie, l’acte d’un fanatique. Il est contraire à tous les principes établis depuis 75 ans par les Nations Unies et le droit international, notamment la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 qui affirme, article 3 : « Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne. »

Ce crime nous bouleverse. En tant qu’enseignant dans l’enseignement agricole public, j’ai déjà connu des situations où des parents d’élèves critiquaient mes choix pédagogiques. Récemment, j’ai même été diffamé sur Facebook suite à un projet pédagogique intitulé : « Agriculture de Paix. » Imaginer qu’une de ces situations puisse dégénérer jusqu’au meurtre était inimaginable... jusqu’à aujourd’hui. Cela dépasse l’entendement. Ce qui est inquiétant, c’est la réaction de l’ins

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous