DR
Commémoration du 11 septembre 1942

Des perturbateurs rappelés à l’ordre

Publié le 16 septembre 2022 à 20:36

Trois manifestations, à Douai, Lens et Lille, ont rappelé la rafle commise le 11 septembre 1942 par la Feld gendarmerie et la police française aux ordres du préfet Carles. Ils ont interpellé plus de 600 juifs dans la région avant de les déporter à Auschwitz-Birkenau. A Douai, dimanche 11 septembre, 23 pavés mémoriels ont été posés face aux domiciles des déportés. L’historienne Monique Heddebaut avait fait une conférence la veille devant des jeunes du lycée Châtelet impliqués

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous