Droits de l’enfant : « Il reste fort à faire »

Publié le 27 novembre 2020 à 16:36

« La tâche est grande, comme dans les autres domaines, pour faire que les droits des enfants deviennent effectifs. » Profitant de la journée des droits de l’enfant, vendredi 20 novembre, le groupe communiste, républicain, citoyen et apparentés du Département du Nord a pointé le manque de moyens alloués à la défense des droits de l’enfant. Rappelant que « les élus départementaux que nous sommes ont une grande responsabilité dans la politique de protection de l’enfance », ils ont appelé à « mener une politique à la hauteur des enjeux » en desserrant « l’étau financier » afin de débloquer les moyens suffisants pour l’embauche de travailleurs sociaux et la création de places d’hébergement.

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous