Pollution de l'Escaut

Fabien roussel demande une enquête impartiale

Publié le 7 mai 2020 à 13:16

La Belgique est très touchée par la pollution de l’Escaut. Sans pour l’instant nommer l’entreprise Tereos, la Wallonie vient de
déposer plainte contre X devant le parquet de Charleroi. Des demandes d’informations ont été adressées à la France et, après réception de ces dernières, la plainte pourrait être requalifiée. Côté flamand, la ministre de l’Environnement Zuhal Demir accuse les
autorités françaises pour leur gestion de l’affaire et promet d’interpeller Tereos et les autorités de notre pays. Dans la région, et tandis qu’une enquête a été diligentée par le parquet de Cambrai, le maire de Bouchain a déposé une plainte contre X. La Fédération du Nord pour la pêche et la protection du milieu aquatique (26 000 membres) entend faire de même.D’autres plaintes doivent suivre. Charles Beauchamp, président de la commission locale de l’eau du SAGE de la Sensée, s’inquiète pour les milieux aquatiques et a écrit au préfet de région.

Faune et flore durablement fragilisées

Le député du Nord Fabien Roussel a fait de même. Dans un courrier daté du 27 avril, il rappelle que la rupture de la digue, dans la
nuit du 9 au 10 avril, a entraîné des dégâts considérables pour la biodiversité environnante.« Près de 100 000 mètres cube d’eau de
lavage de betteraves se sont ainsi déversées dans la commune de Thun-Saint-Amand, avant de se répandre dans les cours d’eau des
alentours, la Râperie, l’Erchin puis l’Escaut et la Sensée. Au total, un véritable “tsunami écologique”, selon l’association de défense
de la nature Valentransition. » Fabien Roussel demande que « toute la lumière soit faite sur ce nouvel accident écologique. 18 mois après celui de la sucrerie Tereos d’Origny-Sainte-Benoite (Aisne). À l’époque, l’entreprise avait reconnu sa responsabilité, alors qu’une fuite de fertilisant avait provoqué la mort d’un millier de poissons dans la rivière Oise. C’est la raison pour laquelle, sans préjuger des plaintes qui pourront être déposées, je vous demande de diligenter une enquête sérieuse et impartiale sur le respect des règles de sécurité sanitaire et écologique ». Des dizaines de milliers de poissons ont été touchés, toute la faune et la flore sont fragilisées pour des années.

Ces articles peuvent vous interesser :

Renault MCA Maubeuge : retour en images sur la marche du 30 mai

Samedi 30 mai, plus de 8 000 personnes ont marché de l’usine MCA Maubeuge jusqu’à l’hôtel de ville pour contester le plan de fusion avec l’usine Renault de Douai. Élus, syndicalistes, salariés et citoyens étaient réunis ce matin contre ce projet, pour préserver les emplois et le savoir-faire de l’usine de (...)

Témoignage Dépistage : entre principes et réalité

Une lectrice atteinte du Covid-19 nous a fait part de son désarroi face à la difficulté de se faire dépister, en plein cœur de la métropole lilloise, au milieu du mois de mai. Elle nous explique pourquoi elle a finalement dû y renoncer, malgré l’importance des tests pour endiguer l’épidémie alors que le (...)

Camélia Jordana Pour une police républicaine !

Il faut être déséquilibré ou ne pas tenir sur ses deux jambes pour souhaiter que la police française ne puisse pas travailler dans un cadre républicain. C’est le problème de fond qu’a soulevé Camélia Jordana, actrice et chanteuse, lors de l’émission de Laurent Ruquier « On n’est pas couché » le 23 mai (...)

A la Une :

Déconfinement Comment bien porter un masque ?

Le port du masque est désormais obligatoire dans certains lieux publics, notamment dans les transports, mais aussi dans les magasins, chez le médecin, sur le lieu de travail, etc. Voici comment bien porter un masque pour se protéger et protéger les autres.
Comment porter un masque chirurgical en (...)

Lire aussi :