Fabien Roussel n’exclut pas une candidature à la présidentielle

Publié le 4 septembre 2020 à 12:32

« Si chaque force politique justifie sa candidature[pour la présidentielle 2022 ndlr] si tous pensent que le PCF comme en 2012 et en 2017 ne présentera pas de candidat, eh bien je dis à tout le monde : vous vous trompez. » Prononcée samedi 29 août devant Jean-Luc Mélenchon, Alexis Corbière, Éric Coquerel et Adrien Quattennens, la phrase de Fabien Roussel a été prise par les représentants de la France insoumise comme une annonce de candidature en 2022. Après les applaudissements nourris de la salle, le secrétaire national du PCF a précisé : « Je dis, discutons. Pas de préalable. Personne ne gagnera tout seul. Il faut être unis. Il faut s’unir dans l’action. » Rien n’est donc inscrit dans le marbre, mais l’avertissement est ferme. « Le rassemblement ne se fera pas sur les schémas d’hier, a-t-il prévenu. Il ne se fera pas en réduisant les discussions à des sommets politiques, en reproduisant les catastrophes du social libéralisme, ni dans les impasses du capitalisme vert.
Nous voulons unir dans l’action, pour construire le Front populaire du 21ème siècle avec le mouvement citoyen, les syndicats, les associations. Ne laissons pas le débat aux seules forces politiques. »
Peu avant, Fabien Roussel avait affirmé que les communistes seraient

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Département Précisions de Jean-René Lecerf

Le président du Conseil départemental du Nord, Jean-René Lecerf, n’est pas d’accord avec l’article que nous avons publié dans notre édition du 25 septembre sous le titre « S’unir pour un département solidaire et au diapason des communes ». Il nous demande d’apporter des précisions et rectifications sur un (...)

Cambrésis Patrick Belot n’est plus

C’est avec consternation que ses amis et camarades ont appris le décès de Patrick Belot, qui a succombé à la Covid-19 ce lundi 19 octobre. Patrick Belot faisait partie de la grande famille des cheminots. Militant de longue date au PCF et à la CGT, il avait, dans l’une et l’autre organisation, assumé (...)

Ricardo Montserrat Disparition d’un écrivain engagé

C’était le genre de personne qui partait s’installer au Chili, en pleine dictature, pour s’engager, en tant que professeur, contre le régime de Pinochet. Né de parents anti-fascistes catalans exilés en France, il poursuit ensuite son engagement par la littérature, le théâtre et le cinéma, à Lorient (...)

Lire aussi :