Disparition

Grand témoin du Congrès de Tours, François Rochex s’est éteint

Publié le 31 juillet 2020 à 14:42

François Rochex est décédé jeudi 30 juillet à l’âge de 109 ans. Originaire de l’Oise, ce syndicaliste et ancien résistant a dédié sa vie aux luttes sociales, notamment pendant les grèves du Front populaire. Ses convictions prennent racine dans son enfance, plus précisément à un jour de décembre 1920. Âgé de 9 ans, Francois Rochex suit son père au Congrès de Tours organisé dans la salle du Manège de la ville d’Indre- et-Loire. Là-bas, il assiste à

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Rentrée du PCF Rendez-vous à Malo le 29 août

C’est à Dunkerque, au Palais des Congrès de Malo-les-Bains, que le Parti communiste a programmé sa rentrée politique.Son université d’été aura lieu le samedi 29 août. Si le programme n’est pas finalisé à ce jour, on sait que le secrétaire national du PCF, Fabien Roussel, fera son allocution de (...)

Saint-Pol-sur-Ternoise Du rififi à la mairie

Après avoir tracté sur le marché, une délégation de SUD Collectivités territoriales du Pas-de-Calais s’est imposée, ce lundi, en mairie pour exiger la réintégration d’une fonctionnaire stagiaire licenciée sans ménagement par Benoît Demagny, le maire (droite) nouvellement élu. On se souvient que, (...)

Gisèle Halimi Un combat digne qui doit se poursuivre

Combattante de la liberté, combattante pour les libertés. Il est toujours facile - mais périlleux - de transformer en icône une personne qui meurt. Nul doute que Gisèle Halimi, que l’on présentait déjà comme un symbole des combats féministes et anticoloniaux avant sa mort, aurait sinon rejeté (...)

A la Une :

Formule estivale L’été en Liberté

À compter du 10 juillet, votre hebdomadaire vous propose quatre pages estivales consacrées au tourisme régional en Hauts-de-France, au sport, à la lecture et, de manière plus générale, aux loisirs pour toutes et tous. Liberté Hebdo ne fait donc pas de cure d’amaigrissement et garde ses vingt pages. (...)

Lire aussi :