Disparition

Grand témoin du Congrès de Tours, François Rochex s’est éteint

Publié le 31 juillet 2020 à 14:42

François Rochex est décédé jeudi 30 juillet à l’âge de 109 ans. Originaire de l’Oise, ce syndicaliste et ancien résistant a dédié sa vie aux luttes sociales, notamment pendant les grèves du Front populaire. Ses convictions prennent racine dans son enfance, plus précisément à un jour de décembre 1920. Âgé de 9 ans, Francois Rochex suit son père au Congrès de Tours organisé dans la salle du Manège de la ville d’Indre- et-Loire. Là-bas, il assiste à

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Carambar Le déménagement qui ne passe pas

En fait de simple déménagement, les 114 salariés de l’usine Carambar&Co, à Marcq- en-Barœul, font les frais d’un PSE. Ils ne s’en laissent pas conter.
Vendredi 20 et lundi 23 novembre, l’usine Carambar&Co de Marcq- en-Baroeul était en grève à 100 %. Les salariés avaient appris, le 12 (...)

PCF Il faut sortir Vallourec des griffes de la finance

Le député du Nord, Fabien Roussel, a réagi dans un communiqué sur le plan, de suppressions d’emplois annoncé chez Vallourec et les conséquences pour les sites des Hauts-de-France.
« Encore un coup de massue pour les salariés de Vallourec et pour notre industrie ! Le fabricant français de tubes (...)

Julien Quennesson, maire de Somain Service très volontaire

C’était l’une des bonnes nouvelles au soir du 28 juin 2020 : la ville de Somain demeure le gros bastion du Douaisis administré par un maire communiste. La liste d’union (PCF-PS-société civile) menée par Julien Quennesson est parvenue en tête. Mais pour la majorité municipale, le travail et les (...)

Lire aussi :