Entretien avec Fabien Roussel

« Il faut des masques gratuits obligatoires dans l’espace public »

Publié le 15 mai 2020 à 02:55 | Mise à jour le 30 juin 2020

Le secrétaire national du PCF précise la position du parti pour la prise en charge des masques par la Sécurité sociale. Il appelle aussi à un large débat pour définir un nouveau modèle de société.

Alors que le gouvernement lance le déconfinement, le Parti communiste réclame la gratuité des masques pour tout le monde. Pouvez-vous expliquer en quoi cela vous semble indispensable ?

Nous avons fait une série de propositions pour un déconfinement réussi, parce que notre souhait n’est pas que l’on demeure confiné jusqu’à la mise au point d’un vaccin. Ce n’est pas possible. Pour réussir le déconfinement, il y a plusieurs conditions : la première est de faire respecter les gestes barrière pour assurer la sécurité des gens quand ils sortent de chez eux. Ensuite, il y a le port du masque. Nous avons repris la proposition du comité scientifique et de

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Auriane Aït Lasri Le Figra s’implante à Douai

Ajointe à la culture depuis le 5 juillet dernier, Auriane Aït Lasri ne cache pas sa joie. Lors de sa séance du 11 décembre, le conseil municipal de Douai a approuvé la venue du Festival international du grand reportage d’actualité et du documentaire de société (Figra). Depuis 1993, année de sa (...)

PCF Des ateliers d’écriture pour les 100 ans du PCF

Dans le cadre du centenaire du Parti communiste français, le collectif Culture de la Fédération du Nord a mis en place des ateliers d’écriture.
Il nous est toujours impossible de nous réunir. Heureusement notre ami Dominique Sarrazin, comédien metteur en scène qui est le président de la Société des (...)

Centenaire du PCF Le Parti communiste n’est pas né à Tours

Si le Congrès de Tours de la SFIO, qui se tient du 25 au 30 décembre 1920, voit la majorité des délégués socialistes voter l’adhésion à l’Internationale communiste, le nouveau parti, qui conserve la dénomination de « Parti socialiste, Section française de l’Internationale communiste » jusqu’au congrès (...)

Lire aussi :