Ugo Ponte/ONL
François Bou, directeur de l’Orchestre national de Lille

« Il n’est pas un peu long l’entracte ? »

par Marc DE LANGIE
Publié le 23 mars 2021 à 17:06

Déjà un an que les musiciens des orchestres, des opéras sont en pause forcée. Mais voilà, François Bou, directeur de l’ONL, aimerait bien voir les protocoles évoluer et la réouverture des lieux de culture. « Bien sûr, cela ne peut se faire qu’en fonction des situations qui sont différentes d’une région à l’autre. Nous pouvons mettre en place une jauge » explique-t-il, d’autant que des études ont permis d’établir que dans des salles où le public est assis, avec une distanciation et le port du masque obligatoire, « il n’y a pas de risque de contamination. D’ailleurs, aucun “cluster” n’a été constaté ».
Bien que soutenu par l’État, la ville de Lille, la MEL, le Département ou enco

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous