Réaction

Incompétence ou choix de classe ?

par JEAN-PIERRE TONDER
Publié le 30 avril 2020 à 15:22

Des commentaires laisseraient entendre que nos gouvernants seraient incompétents. Certes les raisons ne manquent pas en cette période de pandémie comme le manque de masques, de blouses et de matériel respiratoire, les propos contradictoires de ministres voire les mensonges éhontés. Ces faits ne sauraient cacher les choix de classe du monde de la finance et de ses valets politiques particulièrement au moment où la question du « monde d’après » est à l’ordre du jour.

Prenons quelques exemples :

  • Emprunter massivement sur les marchés financiers - juteux pour les uns et coûteux pour le plus grand nombre - ou s’attaquer réellement à l’évasion fiscale estimée à près de 100 milliards d’euros et répondre ainsi aux besoins (logements, éducation, transport, etc.) ? Remettre au plus vite les salariés au travail pour les profits avec risques sanitaires à la clé - ou organiser leur retour avec eux, leurs syndicats et les ex-comités

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous