Retour sur 2019

L’actu politique et sociale dans le rétro

Le danger plane sur les droits sociaux et les services publics

par Philippe Allienne
Publié le 3 janvier 2020 à 19:40

Cette rétrospective ne saurait bien-sûr être exhaustive. Nous avons essayé de nous arrêter sur quelques épisodes marquants de l’année dans notre région. Une année marquée par une attaque sans précédents contre nos services publics et nos droits sociaux. Une année aussi qui se termine endeuillée avec la disparition de Fabien Thiémé.

Janvier.

  • Nouveau plan de restructuration pour Noyon Dentelles (Calais) placée en redressement judiciaire.
  • Le groupe verrier Arc est à nouveau dans la tourmente. Un accord de méthode sera signé en mars, mais les salariés n’en peuvent plus des cadences.
  • Le grand débat est lancé.
  • Dans la région, on s’interoge sur les conséquences financières du Brexit.
Santé
Le ton est donné à Creil, dans l’Oise, avec la décision de l’Agence régionale de santé de transférer la maternité à Senlis. Quelques jours plus tôt, le chef des urgences de Creil, Loïc Pen, avait démissionné pour marquer son désaccord avec la politique de Santé. En septembre, ce sera au tour de la maternité de Tourcoing (Nord) de fermer.
© Franck Jakubek

Février.

  • Le sous-traitant automobile Faurécia Auchel souffre de sous-investissements.
  • Nestlé se détourne de la viande et inquiète Herta, à St-Pol-sur-Ternoise.
Transport
Les élus locaux sont inquiets. Les usagers aussi. La SNCF annonce la suppression de dessertes TGV dans la région Hauts-de-France. Plus tard, dans la perspective de l’ouverture à la concurrence, on apprendra des restrictions en matière de dessertes TER. Dans les transports urbains, la bataille pour la gratuité rencontre des obstacles mais marque des points.
© Marc Dubois
Logement
La fin de la trêve hivernale ne ménage pas les familles en difficulté. Les associations et les organisations syndicales se battent, soutenues par le PCF.
© Philippe Allienne

Mars.

  • Bridgestone (Béthune) a besoin d’investir.
  • Le maire de Marly, Fabien Thiémé est invité à l’Elysée.
  • Le sénateur Éric Bocquet compte, vainement, sur un observatoire sur la fraude fiscale.
Élections européennes
La candidate communiste pour les Européennes, Marie-Hélène Bourlard intensifie sa campagne. L’ancienne ouvrière est sur tous les terrains, avec les Gilets jaunes de l’Avesnois jusqu’aux abords des défilés de mode parisiens. La tête de liste PCF, Ian Brossat, n’est pas en reste pour les marathons militants dans la région. Ils défendent l’Europe des gens.
© Droits réservés
Disparition
Un immense acteur de la solidarité s’est éteint le 26 avril. Julien Lauprêtre était président du Secours populaire français depuis 1955. Respect.
© Droits réservés
Manifestations
1er mai à Fourmies pour Marie-Hélène Bourlard, salon du livre à Arras, combat bien engagé contre la réforme des retraites, manifestations en faveur de la fonction publique. Le monde social et politique est en effervescence.
© Philippe Allienne
Services publics
La colère de l’hôpital public dépasse largement celle des services des urgences.
© Philippe Allienne

Août.

  • Whirlpool Amiens est liquidée.
  • Mort de l’ancien maire de Seclin, Jean-Claude Willems.
Industrie
Tandis que la colère monte dans les services publics (hôpital, La Poste, finances, pompiers, lycéens et étudiants...), les mauvaises nouvelles s’accumulent pour notre industrie. Malgré la reprise d’Ascoval par British Steel, les salariés sont loin d’être rassurés.
© Droits réservés
Rentrée
Les communistes du Nord font leur rentrée à Malo. La secrétaire fédérale Karine Trottein plaide « pour l’humain et la planète d’abord ».
© Marc Dubois

Septembre.

  • Mort de Jacques Chirac.
Retraites
Le 24 septembre est le premier jour d’une longue série de manifestations pour combattre le projet de réforme du système de retraite. Ce n’est pas fini...
© Marc Dubois
Lubrizol
Le 26 septembre, l’usine Lubrizol, à Rouen, est la proie des flammes. Une fumée noire et inquiétante s’abat sur la ville et la région.
© Louiz Art

Novembre.

  • La campagne contre la privatisation d’Aéroports de Paris passe par Seclin.
Cargill
Nouvelle catastrophe industrielle avec l’annonce, fin novembre, d’un plan de repositionnement de l’usine Cargill Haubourdin. 183 postes vont disparaître en 2020.
© Philippe Allienne

Décembre.

  • La mobilisation contre le nouveau régime des retraites bat son plein
  • Fabien Thiémé nous quitte.
Disparition
Fabien Thiémé nous quitte le 27 décembre.

Ces articles peuvent vous interesser :

Municipales 2020 Une liste qui part sur de bonnes bases

Un solide mariage entre des élus qui ont déjà fait leurs preuves au service de la cité et des citoyens, et de nombreux candidats qui se présentent pour la première fois, mais ont déjà une bonne expérience dans le milieu associatif et, forcément, très impliqués dans la vie de la commune. Voilà la (...)

Santé Le futur hôpital de Lens est sur les rails

Le nouvel hôpital de Lens faisait figure d’Arlésienne. La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, vient de valider sa réalisation. C’est une bonne nouvelle assortie d’une rallonge de 90 millions d’euros. Pour autant, il reste de nombreuses questions.

La sénatrice communiste Cathy Apourceau-Poly ne cache pas (...)

A la Une :

Lire aussi :