© Collection privée Éric Bocquet
Scandale des Pandora Papers

« L’argent pour un monde nouveau existe ! »

Publié le 8 octobre 2021 à 12:21

11 300 milliards de dollars (environ, 9 800 milliards d’euros) partis dans les paradis fiscaux. C’est ce que révèlent les « Pandora Papers », le dernier scandale de l’évasion fiscale après la grosse affaire des « Panama Papers ». Co-auteur du livre Milliards en fuite (Le cherche-midi), le sénateur Éric Bocquet appelle à la création d’une COP fiscale et d’une organisation mondiale de la finance.

« Imaginons une COP, inspirée par celle pour le climat mais vouée aux dérèglements de la planète finance, à ses dérives, à la fiscalité inégalitaire : cette idée, nous l’avons émise dès 2016 ! Une COP mondiale à la mesure d’une ambitieuse perspective, celle de la justice ! » Voilà ce qu’écrivent, dans leur livre Milliards en fuite Éric et Alain Bocquet.

Absence de volonté politique

Les deux frères ont le nez creux. Mais la finance est têtue. L’évasion fiscale fait l’objet de nombreuses préoccupations depuis plus de dix ans avec la levée du secret bancaire suisse. C’était en 2009. En principe, les pratiques d’évasion fiscale auraient dû s’arrêter là, avec la réglementation de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économique). Sauf que personne n

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous