Hénin-Beaumont.

L’opposition ose l’union

par Philippe Allienne
Publié le 19 juillet 2019 à 15:11

A Hénin-Beaumont, les forces d’opposition progressistes affichent leur volonté
de s’unir face à l’extrême-droite qui a arraché la mairie en 2014.

Exprimer un avis contraire à celui de la
majorité municipale d’extrême droite relève
du défi, voire du courage. C’est un peu ce
qu’exprimait, il y a peu, la conseillère d’opposition EELV Marine Tondelier. C’est d’ail-
leurs dans cet esprit qu’a été créée, en
janvier dernier, l’association
« Osons pour
Hénin-Beaumont ! »
. L’objectif déclaré est de
« dépasser les étiquettes partisanes et les
idéologies pour porter ensemble ce projet ».
Toutes les sensibilités républicaines sont
d

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous