Hénin-Beaumont.

L’opposition ose l’union

par Philippe Allienne
Publié le 19 juillet 2019 à 15:11

A Hénin-Beaumont, les forces d’opposition progressistes affichent leur volonté de s’unir face à l’extrême-droite qui a arraché la mairie en 2014.

Exprimer un avis contraire à celui de la majorité municipale d’extrême droite relève du défi, voire du courage. C’est un peu ce qu’exprimait, il y a peu, la conseillère d’opposition EELV Marine Tondelier. C’est d’ail- leurs dans cet esprit qu’a été créée, en janvier dernier, l’association « Osons pour Hénin-Beaumont ! ». L’objectif déclaré est de « dépasser les étiquettes partisanes et les idéologies pour porter ensemble ce projet ». Toutes les sensibilités républicaines sont d

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

A la Une :

Ascoval au régime de la douche écossaise

Les 270 salariés d’Ascoval, à Saint-Saulve, en sauront sans doute plus dès ce week-end. La chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Strasbourg a en effet convoqué, ce vendredi 21 juin, Ascoval et son repreneur British Steel ou plutôt, la holding qui est détenue par le (...)

Les Oliveaux Pourquoi tuer Kennedy ?

La tour n’est pas insalubre et les mesures de sécurité propre à ce type de construction sont respectées.

Pourquoi veulent-il abattre la tour Kennedy ? Le comité de défense (lire ci-des-sus) note que les visites de sécurité sont régulières et que les normes anti-incendie sont (...)

Lire aussi :