« L’utopie des Algériens de France »

par Philippe Allienne
Publié le 19 juillet 2019 à 17:00

Alors que va se disputer, ce vendredi 19 juillet, la finale de la Coupe d’Afrique des nations entre l’Algérie et le Sénégal, l’écrivain Kamel Bencheikh porte un regard sans complaisance sur les débordements et les casseurs de fin de match. Observateur du grand mouvement qui secoure actuellement l’Algérie, la « Révolution du sourire », il livre ses impressions et son analyse pour Liberté Hebdo.

Les médias n’en font-ils pas un peu trop à propos des débordements que l’on a constatés lors de la Can 2019 ?

Non. Il faut dénoncer les casseurs. Pour moi, ce sont des voyous qui expriment leur dépit ou leur haine du pays où ils vivent, la France. Je dénonce ici une minorité agissante et non pas l’ensemble des supporters qui se comportent bien. En Algérie, ça ne se passe pas comme ça. Les gens connaissent la valeur des choses. On peut exprimer sa joie sans exploser les vitrines. Cela vaut pour tout le monde. Chaque semaine, les Algériennes et Algériens de France se rassemble

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

A la Une :

Ascoval au régime de la douche écossaise

Les 270 salariés d’Ascoval, à Saint-Saulve, en sauront sans doute plus dès ce week-end. La chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Strasbourg a en effet convoqué, ce vendredi 21 juin, Ascoval et son repreneur British Steel ou plutôt, la holding qui est détenue par le (...)

Les Oliveaux Pourquoi tuer Kennedy ?

La tour n’est pas insalubre et les mesures de sécurité propre à ce type de construction sont respectées.

Pourquoi veulent-il abattre la tour Kennedy ? Le comité de défense (lire ci-des-sus) note que les visites de sécurité sont régulières et que les normes anti-incendie sont (...)

Lire aussi :