Nicolas Vanden Bossch

« La justice n’est plus rendue »

Publié le 30 avril 2020 à 12:29

Avocat au barreau de Lille et président du syndicat des avocats de France (section de Lille), Nicolas Vanden Bossche a signé la
lettre ouverte d’un collectif de 27 avocats qui dénonce les ordonnances ministérielles prises dans le cadre de la crise sanitaire. « Les pénalistes du barreau de Lille ont fait le constat que plus rien n’avance. Les détentions provisoires se sont allongées. Souvent, nos clients attendent en prison et nous avons beaucoup de mal à les faire sortir » [en attendant le jugement – ndlr]. La « justice d’urgence » s’avère encore plus compliquée que ce qui se fait d’ordinaire. En dehors des référés, la justice ne fonctionne donc plus, les prudhommes ne délibèrent plus (un dépaysement éventuel serait envisagé à Valenciennes), l

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous