© Région Hauts-de-France
Affaire de fraude fiscale à Roubaix

La majorité de Guillaume Delbar dans la tourmente

par Philippe Allienne
Publié le 29 octobre 2021 à 12:23

Trente minutes. C’est le temps qu’a duré la réunion du conseil municipal de Roubaix du 21 octobre. Après l’intervention de Karim Amrouni, exprimant la défiance des onze élus d’opposition envers le maire Guillaume Delbar, ceux-ci ont quitté la salle. Sans répondre sur le fond, le premier édile a rapidement bouclé la séance.

Lors de cette réunion, seul le maire était présent parmi les quatre élus mis en cause dans l’affaire de fraude fiscale pour laquelle ils sont passés devant le tribunal correctionnel de Lille début octobre. Après le procès, Max-André Pick, premier adjoint, avait rapidement décidé de se mettre en retrait de ses responsabilités électives à la Ville. Ce n’est pas le cas pour les deux autres absents, Karima Zouggagh (6e adjointe) et Pierre Pick, conseiller délégué à la coopération internationale et fils de Max-André. Dès le début de

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous