Discrimination

La police ne va plus aimer Toubon

Publié le 5 juin 2020 à 15:31

Jacques Toubon, Défenseur des droits et ex-homme politique de droite, vient de rendre un rapport qui étaye fâcheusement les manifestations actuelles liées aux violences policières. Dans un rapport mis en lumière par Le Monde et Mediapart, le Défenseur des droits constate « une discrimination systémique ». L’État a été assigné en justice en 2019 par de jeunes citoyens qui ont été victimes d’agression de la part de policiers entre 2013 et 2015 dans le même quartier de Paris. « Les discriminations liées à l’origine à l’encontre de groupes de personnes s’inscrivent dans un ensemble de représentations et de préjugés qui traversent la société » relève-t-il notamment dans ce ra

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Aulnoye-Aymeries Un digne au revoir à Robert Lacombled

Ils étaient près de 400 à avoir bravé la pluie ce mercredi 8 juillet pour rendre un dernier hommage à Robert Lacombled, un militant communiste de toutes les luttes qui s’est éteint la semaine dernière à 80 ans.
Lors de l’émouvante cérémonie, sa petite-fille Ludivine a tenu à lire un message qu’il avait (...)

Dunkerque Violence policière ou violence d’État ?

À Dunkerque, les communistes du littoral n’en démordent pas et le clament dans un communiqué à lire ci-dessous :
N’en déplaise à Monsieur Christian Jacob ou au RN, il y a bien eu des violences policières en France sous le quinquennat Macron. Elles se sont produites à de nombreuses reprises lors du (...)

Hénin-Beaumont : une mairie procédurière

Si l’ancien conseiller municipal communiste David Noël a aujourd’hui quitté Hénin-Beaumont, ses démêlés judiciaires avec la mairie d’extrême droite ne s’arrêtent pas là. Ce 2 juillet, la cour d’appel de Douai a confirmé un jugement de première instance datant du 27 mai 2019 le relaxant dans un (...)

Aulnoye-Aymeries Robert Lacombled nous a quittés

Du cœur, il en avait pour l’ouvrage, pour partager, pour écouter. Le sien a pourtant cessé de battre dans la nuit du 1er au 2 juillet. Robert Lacombled est parti dans son sommeil avant d’atteindre ses 80 printemps. Il se sera battu jusqu’à son dernier souffle pour le bien collectif. Longtemps (...)

La balade en fourgon

Quand une douzaine de nazillons créent de l’agitation en accrochant une banderole sur le toit d’un immeuble, ils ont droit aux égards des forces de l’ordre. L’arrivée de la police, comme le 7ème de cavalerie dans Lucky Luke, les a sauvés d’une bonne friction des oreilles par les militants qui (...)

Dans la famille Le Pen, la nièce

Celle qui ne fait plus de politique a clamé à tous les micros tendus son amour du blanc. Face aux manifestations contre le racisme et les violences policières, Marion Maréchal -qui n’est plus Le Pen mais toujours Maréchal - a crié son amour de la police. Elle n’a pas à s’excuser dit-elle. Mais (...)

A la Une :

Formule estivale L’été en Liberté

À compter du 10 juillet, votre hebdomadaire vous propose quatre pages estivales consacrées au tourisme régional en Hauts-de-France, au sport, à la lecture et, de manière plus générale, aux loisirs pour toutes et tous. Liberté Hebdo ne fait donc pas de cure d’amaigrissement et garde ses vingt pages. (...)

Lire aussi :