Roman

La radio associative contée par un de ses pionniers

Publié le 20 décembre 2019 à 16:35

Patrick Fillioud, fils de l’ancien ministre de la Communication de Mitterrand, Georges Fillioud, vient de remporter le prix du manuscrit 2019 attribué par l’Association des auteurs des Hauts-de-France (ADAN). Dans L’ Aphasie , il revient sur « la naissance, le développement et la disparition de la radio associative parisienne Gilda » à laquelle il a participé entre 1980 et 1985.

Aujourd’hui retraité, celui qui avait participé au lancement du journal Libération et des radios BFM et Europe 2, a repris ses notes de l’époque, restées au fond d’un tiroir pendant plus de trente ans, pour livrer un roman mêlant souvenirs d’antan et personnages de fiction.

Grâce à cet ouvrage hybride, il nous replonge dans l’effervescence des radios libres et nous rappelle « l’enthousiasme et la puissance des dizaines de bénévoles passionnés » qui faisaient vivre, lors de la libéralisation des ondes dans les années 80, de « nouveaux médias originaux et libres ».

  • L’Aphasie , aux éditions Nord Avril, devrait paraître courant février-mars 2020.

Ces articles peuvent vous interesser :

Retraites Un gouvernement désespérément sourd

Après plus de deux mois de mobilisation contre la réforme des retraites et une communication gouvernementale qui mise sur l’essoufflement du mouvement, force est de constater que la surdité de l’Élysée et des ministres ne peut effacer le mécontentement. À de très rares exceptions près (danseurs de (...)

Retraites La rue face au passage en force

La motion référendaire tentée le 17 février par le groupe Gauche démocrate et républicaine, à l’Assemblée nationale n’a pas recueilli le nombre de signataires suffisant. Dans l’immédiat, l’idée d’un référendum populaire sur la réforme des retraites ne peut s’appliquer. Mais les (...)

Littérature L’éternel retour de Jean Meckert

> L’éditrice Joëlle Losfled reprend, après quelques années d’interruption, la réédition des œuvres de Jean Meckert dans la collection Arcanes, avec Nous avons les mains rouges, paru initialement en 1947. Ce roman, préfacé par Hervé Delouche et Stéfanie Delestré, directrice de la Série Noire, rejoint les (...)

Témoin Pierre Charret, résistant communiste

Dans le Nord, Pierre Charret, résistant et communiste, va régulièrement à la rencontre des collégiens, notamment de troisième. Une action menée avec l’Association nationale des anciens combattants et amis de la Résistance (ANACR). Une manière de leur parler de l’histoire en direct, celle qu’il a vécue, (...)

A la Une :

Lire aussi :