Accompagner les gens de la rue

La solidarité des associations de terrain

Publié le 24 avril 2020 à 12:43

Les bénévoles associatifs, proches des gens de la rue, n’attendent pas le « jour d’après » pour agir. Pour eux, la solidarité de terrain, c’est maintenant.

20h Place de la République, à Lille. Tandis que des applaudissements clairsemés parviennent des fenêtres et balcons des rues adjacentes, une trentaine de personnes, vêtues de gilets oranges, rouges jaunes, bleus ou encore blancs, s’agitent et se déploient devant des tréteaux. En face, sagement alignée en file indienne, une foule d’anonymes qui attendent patiemment leur tour. Comme chaque soir depuis le 18 mars, ils viennent pour la distribution de repas que le collectif Casa or

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Lire aussi :