DR
TÉMOIGNAGE

La voix qui monte des fers parle aux hommes de demain

Bel hommage en ce 25 septembre aux 218 martyrs de la barbarie nazie fusillés dans les fossés de la Citadelle d’Arras.

par Alcide Carton
Publié le 30 septembre 2022 à 15:57

Quelques rayons d’un pâle soleil d’automne éclairent ce matin ce profond fossé de la Citadelle d’Arras devenu un haut lieu de la mémoire arrageoise abritant les 218 plaques à l’honneur des résistants patriotes qui y furent exécutés pendant les heures noires de l’occupation et qu’envahissent progressivement, aujourd’hui, les mousses et les lichens.
Autant que j’ai l’ai pu, depuis mon passage à l’École Normale, j’ai honoré de ma présence la cérémonie automnale

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous