Droits réservés
Taha Bouhafs

Le journaliste accusé de rébellion

Publié le 22 mars 2021 à 15:04

Le journaliste arrêté et brutalisé lors d’une manifestation à Alfortville (Val-de-Marne) en juin 2019, a été jugé ce mercredi 10 mars à Créteil pour outrage et rébellion envers un policier. Il s’est défendu en rapportant le comportement des policiers lors de son interpellation (tutoiement, soupçon de racisme, etc.). La procureure a requis contre lui une peine d’amende de 700 euros. Le verdict sera rendu le 11 mai. Les policiers lui avaient saisi son smartphone durant sa garde

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous