ENQUÊTE PISA

Le niveau des élèves stagne

Publié le 9 décembre 2019 à 17:11 | Mise à jour le 11 décembre 2019

Présenté officiellement mardi 3 décembre, l’enquête internationale Pisa [1] qui évalue tous les trois ans les connaissances des élèves de 15 ans place la France au 23 ème rang.L’enquête a été réalisé réalisée pour l’année 2018 sur un échantillon de 6 300 élèves français. Avec un total de 493 points en compréhension de l’écrit, les Français sont donc légèrement au-dessus de la moyenne de l’OCDE (487 points). Ce résultat est stable mais confirme que « la France est l’un des pays de l’OCDE où le lien entre le statut socio-économique et la performance dans Pisa est le plus fort avec une différence de 107 points entre les élèves issus d’un milieu favorisé et ceux issus d’un milieu défavorisé ».

Dans l’ensemble des pays de l’OCDE, cette différence n’est en moyenne que de 89 points. En mathématiques, les élèves français ont obtenu 495 points et se situent légèrement au-dessus de la moyenne de l’OCDE (489 points). Les jeunes Français affichent une performance moyenne comparable à celle de l’Allemagne, de l’Australie, de l’Autriche, de l’Irlande, du Portugal, du Royaume-Uni, etc. Ils se situent entre la 15ème et la 24ème place parmi les pays de l’OCDE. En culture scientifique également, ils se situent légèrement au-dessus de la moyenne de l’OCDE.

L’ enquête Pisa montre aussi que les attentes attentes professionnelles des jeunes reflètent de forts stéréotypes de genre. Ainsi, parmi les élèves les plus performants en mathématiques ou en sciences, un garçon sur trois souhaite travailler comme ingénieur ou comme scientifique à l’âge de 30 ans. En revanche, seulement une fille sur six se projette dans ce type de professions.

Notes :

[1Programme international de l’OCDE pour le suivi des acquis des élèves

Ces articles peuvent vous interesser :

Cargill Haubourdin Le soutien de la métallurgie CGT

« Si vous ne luttez pas, vous n’obtiendrez rien ! » C’est ce qu’est venu dire Ludovic Bouvier aux ouvriers de Cargill Haubourdin menacés par une restructuration. Le responsable régional de l’Union syndicale des travailleurs de la métallurgie CGT (USTM-CGT) est venu apporter son soutien lors de (...)

Lille Les Algériens fêtent le nouvel an berbère

La manifestation hebdomadaire des Algériens, place de la République à Lille, a donné l’occasion, samedi 11 janvier (soit avec un jour d’avance), de fêter Yennayer, le jour de l’an des Berbères. Si les slogans dégagistes et anti-système algérien étaient toujours scandés, des pâtisseries, fruits et (...)

A la Une :

Lire aussi :