Aïda Diagne

Le nombre d’étudiants non-inscrits à la rentrée explose

Publié le 31 juillet 2020 à 11:40

« Cette année nous faisons face à une explosion du nombre de jeunes qui se sont retrouvés sans inscription. » alerte Aïda Diagne, présidente de l’Unef Lille. Alors que la rentrée universitaire approche, l’incertitude règne pour les étudiants non-inscrits. Lors de la clôture principale de Parcoursup en avril dernier, 129 601 personnes n’avaient pas obtenu de propositions d’inscription contre 109 321 en 2019. « C’est un triste constat qui ne cesse de s’accroître depuis la création de Parcoursup » commente-t-elle. L’Unef Lille, très sollicitée, effectue donc un travail d’accompagnement, de conseil et d’orientation auprès des étudiants. Mais sa présidente

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Rentrée du PCF Rendez-vous à Malo le 29 août

C’est à Dunkerque, au Palais des Congrès de Malo-les-Bains, que le Parti communiste a programmé sa rentrée politique.Son université d’été aura lieu le samedi 29 août. Si le programme n’est pas finalisé à ce jour, on sait que le secrétaire national du PCF, Fabien Roussel, fera son allocution de (...)

Saint-Pol-sur-Ternoise Du rififi à la mairie

Après avoir tracté sur le marché, une délégation de SUD Collectivités territoriales du Pas-de-Calais s’est imposée, ce lundi, en mairie pour exiger la réintégration d’une fonctionnaire stagiaire licenciée sans ménagement par Benoît Demagny, le maire (droite) nouvellement élu. On se souvient que, (...)

Votre canard en quatorzaine

L’été avançant, il est temps pour votre canard préféré de prendre quelques jours de repos. Pas de panique, ce n’est ni le coronavirus ni une mesure sanitaire exceptionnelle mais le besoin pour toute l’équipe du journal de recharger ses batteries avant d’attaquer une rentrée sur les chapeaux de (...)

A la Une :

Formule estivale L’été en Liberté

À compter du 10 juillet, votre hebdomadaire vous propose quatre pages estivales consacrées au tourisme régional en Hauts-de-France, au sport, à la lecture et, de manière plus générale, aux loisirs pour toutes et tous. Liberté Hebdo ne fait donc pas de cure d’amaigrissement et garde ses vingt pages. (...)

Lire aussi :