Aïda Diagne

Le nombre d’étudiants non-inscrits à la rentrée explose

Publié le 31 juillet 2020 à 11:40

« Cette année nous faisons face à une explosion du nombre de jeunes qui se sont retrouvés sans inscription. » alerte Aïda Diagne, présidente de l’Unef Lille. Alors que la rentrée universitaire approche, l’incertitude règne pour les étudiants non-inscrits. Lors de la clôture principale de Parcoursup en avril dernier, 129 601 personnes n’avaient pas obtenu de propositions d’inscription contre 109 321 en 2019. « C’est un triste constat qui ne cesse de s’accroître depuis la création de Parcoursup » commente-t-elle. L’Unef Lille, très sollicitée, effectue donc un travail d’accompagnement, de conseil et d’orientation auprès des étudiants. Mais sa présidente

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Auriane Aït Lasri Le Figra s’implante à Douai

Ajointe à la culture depuis le 5 juillet dernier, Auriane Aït Lasri ne cache pas sa joie. Lors de sa séance du 11 décembre, le conseil municipal de Douai a approuvé la venue du Festival international du grand reportage d’actualité et du documentaire de société (Figra). Depuis 1993, année de sa (...)

Horrible année 2020, une année de lutte

L’année 2020 demeurera marquée par la pandémie du coronavirus (Covid-19), les périodes de confinement, la mise en sommeil des grandes réformes sociales et la mise entre parenthèses du mouvement social qui les combat. Mais le feu n’en couve pas moins sous la cendre. Retour non exhaustif sur le premier (...)

Lire aussi :